· 

Le colis, nouvel extrait en cours d'écriture: Maxime à la librairie


Dans cet extrait, j'aborde le thème qui m'est cher : 'l'univers nous parle'. Maxime n'y est pas encore sensible dans cet extrait, mais tout comme il m'a fallu du temps pour m'ouvrir à cette réalité improbable, Maxime sera amené à prendre conscience que le hasard ne peut pas tout expliquer, qu'il y a des hasards qui sont tellement significatifs qu'on ne peut les ignorer.


Vous pouvez lire ici une autre histoire  :  Reste, Personne ne t'attend


 

 

 

Laissant Marion se reposer, Maxime  part faire les courses et passe par la librairie. 

 

Et si la vie n'était pas qu'une suite de hasards et qu'elle nous place des messages sur notre chemin, pour qu'un moment donné, on en comprenne le sens et on aperçoit enfin la bifurcation possible..

 

 


 Image par StockSnap de Pixabay 

 

Sur le chemin du retour, il s’arrêta devant la librairie.

Il ne lisait pas vraiment mais de temps en temps, il allait acheter le journal. Que la plupart du temps, il ne lisait finalement pas, ou quelques articles ici et là. Mais il aimait bien voir la pile de journaux s’agrandir près de la cheminée.

Comme s’il était plus malin, plus intelligent parce qu’il aurait pu les lire, parce qu’il en avait eu envie.

Et puis de toute façon, ce n’était pas perdu, il servirait à allumer le feu. 

 

Il fut attiré par le titre d’un magasine de psychologies « Prendre un nouveau départ » et le feuilleta rapidement.

Il hésita à l’acheter pour le ramener à Marion, mais se ravisa.

Un test était proposé «  de quel renouveau avez-vous besoin ? ».

Il répondit mentalement aux questions, comptabilisa les signes et lut son résultat  : 

 

Vous avez besoin … d’aventure

Vous pourriez dire : j’ai envie de me laisser surprendre par la beauté du monde, les rencontres, les expériences qui nous transforment et nous régénèrent… J’ai besoin de vibrer, d’être émerveillé, de sortir de mes rails…

À la source : votre quotidien manque certainement de ces saveurs nouvelles qui réveillent les papilles et font voyager. Le contexte sanitaire a sans doute pesé lourd sur vos épaules, car il n’a fait qu’intensifier le sentiment de tourner en rond, voire d’étouffer ce que vous éprouviez déjà. Vous trouvez votre vie un peu trop lisse, un peu trop prévisible, un peu trop sage.

Les leviers du changement :

– Identifiez votre peur et votre croyance dominantes, puis énumérez par écrit tout ce qu’elles vous empêchent de faire, tout ce dont elles vous privent. Remontez le plus loin possible dans le temps. Ressentez la frustration induite par ces renoncements successifs. Engagez-vous par écrit à sortir de ce schéma de répétition.

– Visualisez-vous en train de vivre une aventure qui vous fait rêver : voyage, mode de vie, rencontres, changement professionnel. Immergez-vous totalement dans cette expérience. Vivez-la émotionnellement. Faites-en plusieurs fois l’expérience.

– Listez ce qui vous rend plus vivant, plus vibrant (activités, lieux, relations) et réfléchissez à la manière dont vous pourriez les intégrer davantage dans votre vie.

– Répondez « pourquoi pas ? » aux opportunités, propositions et autres invitations. Cette expression a le pouvoir de casser les automatismes et d’ouvrir des chemins de traverse.

– Partez à la découverte d’un endroit inconnu (même proche) sans préparer votre journée ou votre séjour.

– Accordez-vous des jours « pile ou face » ou bien « je dis oui », pour prendre des décisions.

 

« Quelle foutaise » pensa-t-il en replaçant le magazine où il l’avait trouvé. Il alla payer le journal au comptoir et sortit de la librairie.

Mais les mots restèrent accrochés dans ses pensées: « envie de me laisser surprendre par les rencontres et les expériences qui transforment et régénèrent ». Il avait bien besoin d’un reset, en effet ! 

 

@Laurence Legrand - tous droits réservés


cet extrait vous plait ? Je serais vraiment heureuse de lire votre commentaire ci-dessous :


Curieux de savoir comment un cheveu blanc mène à la réconciliation ?

commandez mon livre-témoignage Cheveu Blanc


Commentaires: 0