· 

Défi d'écriture de l'Avent - Jour 14


J'ai décidé de participer au calendrier de l'avent de l'écriture avec Marie-Adrienne Carrara du blog 'à propos d'écriture'. C'est la deuxième année que je m'y attelle et l'année d'avant, je n'avais pas tenu jusqu'au bout...Cette année, je m'y engage ! et pour me motiver à tenir, je vous partagerai mes textes.


Vous pouvez lire ici le défi d'hier :  Défi de l'avent


Défi du jour 14 : mon portrait chinois.

Le questionnaire de Proust vous connaissez, ?

Le défi d’aujourd’hui est inspiré de ce dit questionnaire rendu célèbre par les réponses qu’y a apportées l’écrivain.

 

Alors ce 14e défi consiste à répondre aux questions de ce portrait chinois mais surtout à justifier brièvement vos réponses. (j’ai hâte de vous connaitre un peu mieux !). Ce jeu est un grand classique des jeux d’écriture.

 

 

mage par Vijay Hu de Pixabay

1.Si j’étais un animal, je serais un colibri, petit mais déterminé à faire sa part pour éteindre l’incendie


2. Si j’étais une plante (fleur, arbre…), je serais une orchidée, dans un pot loin de ma terre natale et bien plus petite que mes soeurs restées au pays et je fleurirais quand on ne s’y attend pas et qu’on me croit endormie


3. Si j’étais un élément, je serais l’air, on ne me voit pas mais quand je ne suis pas là, on se rend compte que je manque


4. Si j’étais une pierre précieuse ou non, je serais un diamant brut d’une grande valeur mais que personne n’a encore découvert dans la mine


5. Si j’étais une saison, je serais la saison du moment parce que je suis la manifestation de l’instant présent


6. Si j’étais un moment de la journée, je serais le matin parce que le matin, la promesse du jour est intacte et que je m’émerveille chaque jour de ce que la vie rend possible


7. Si j’étais un des cinq sens, je serais la vue parce que, même les yeux fermés, je vois la Vie qui manifeste son dessein en toute chose

8. Si j’étais un pays, je serais le Canada, parce que tout y est contraste et que tout y est possible, comme les rêves qui m’animent


9. Si j’étais une ville, je serais 
...

10. Si j’étais une planète, je serais Saturne parce que j’aime la structuration, la maitrise et la sagesse


11. Si j’étais un paysage, je serais une forêt d’arbres géants, dont on ne voit ni le ciel ni les abords et riche d’une flore et d’une faune diversifiée et vivante


12. Si j’étais une pièce de la maison, je serais la chambre parce que le repos et la solitude est mon inspiration

13. Si j’étais un objet du quotidien, je serais une lampe de poche parce que je cherche sans cesse à éclairer mon chemin


14. Si j’étais un véhicule, je serais une montgolfière car j’aime prendre de la hauteur et regarder les choses de loin pour mieux les comprendre et ne pas les juger


15. Si j’étais un vêtement, je serais un chapeau qui protège et donne du style

16. Si j’étais un livre, je serais « la petite voix » parce que l’humanité a bien besoin de s’y connecter à nouveau


17. Si j’étais un personnage de fiction, je serais la femme de Columbo parce que derrière tout homme qui réussit il y a une femme


18. Si j’étais un mot, je serais le mot amour pour vivre éternellement


19. Si j’étais un film, je serais Inception parce que c’est bien de savoir que nous rêvons notre vie, jusqu’à l’éveil 


20. Si j’étais une célébrité, je serais Steve Job parce qu’il s’en foutait de plaire ou non et a persévéré dans son rêve 


21. Si j’étais un dessin animé, je serais l’âge de glace parce que, quoi qu’il arrive, l’écureuil ne lâche jamais son gland


22. Si j’étais un super pouvoir, je serais la téléportation pour cesser toutes les émissions de gaz à effet de serre dû au transport


23. Si j’étais une créature légendaire / imaginaire, je serais une fée de la forêt qui vient susurrer aux oreilles des hommes le chemin qu’il faut prendre pour ne pas s’y perdre


24. Si j’étais un jeu vidéo, je serais Candy Crush parce que c’est bien parfois de faire des choses inutiles


25. Si j’étais une chanson, je serais Résiste de France Gall parce qu’il le faut pour rester fidèle à soi-même


26. Si j’étais un style de musique, je serais le rock pour libérer les hommes et les femmes de leur carcan idéologique


27. Si j’étais un instrument de musique, je serais la guitare parce qu’on pourrait m’amener partout et j’accompagnerais facilement les chants et les refrains à l’unisson


28. Si j’étais une photo, je serais les amants de Penney parce que l’amour c’est la seule chose qui soit universelle et parle au coeur des hommes


29. Si j’étais un art, je serais la photographie pour toucher les gens de toutes les langues et de toutes les cultures 


30. Si j’étais un événement historique, je serais la chute du mur de Berlin pour revendiquer la chute de tous les autres et faire que les peuples se réunissent

31. Si j’étais un plat, je serais l’omelette, pour que mon chéri me cuisine tous les matins 


32. Si j’étais un dessert, je serais une tarte tatin parce que d’un gâteau raté on a fait un dessert unique 


33. Si j’étais une friandise, je serais un bonbon sûr qui pique et qui rend la langue rouge, pour la tirer à ceux qui m’ennuient


34. Si j’étais un fruit, je serais une pomme parce qu’une pomme par jour, en forme toujours


35. Si j’étais une boisson, je serai de l’eau, pour que mon corps reste en bonne santé 


36. Si j’étais une odeur, je serais l’odeur des crêpes de mon enfance parce que les crêpes, c’est trop bon, c’est tout

37. Si j’étais un loisir créatif, je serais la lecture, pour pouvoir plonger dans le rêve des autres


38. Si j’étais un sport, je serais la marche à pied pour prendre le temps de profiter du paysage et sentir que le corps bouge


39. Si j’étais une fête, je serais le nouvel-an pour que les hommes et les femmes fassent des plans pour l’année qui vient et les laissent tomber dès février 


40. Si j’étais la lettre idéale, je serais la lettre A, celle du commencement


41. Si j’étais de la papeterie ou un accessoire de papeterie, je serais un cahier en papier doux de couleur crème pour inspirer les auteurs

42. Si j’étais un chiffre ou un nombre, je serais le chiffre 9, la fin d’un cycle, prometteur du numéro 10 qui démarre un nouveau cycle


43. Si j’étais un bruit, je serais le soupir, pour marquer le soulagement et le repos qui arrive enfin


44. Si j’étais une devise, je serais le dollar pour être utile partout sur la planète


45. Si j’étais une mauvaise habitude, je serais exclue de ma routine de bonnes habitudes


46. Si j’étais une qualité, je serais la patience et aiderait les hommes et les femmes à ne pas se décourager face aux obstacles


47. Si j’étais un gros mot, je serais rouge de honte


48. Si j’étais une émotion, je serais l’enthousiasme pour mettre le sourire sur le visage des indécis et leur donner du courage


49. Si j’étais un plaisir, je serais celui de dénicher un bel objet dans une brocante et faire une bonne affaire

50. si j’étais la question qu’on n’a pas posé et à laquelle j’aurais aimé répondre : si j’étais un métier, je serais conteuse d’histoires parce que de tout temps on raconte et on écoute des histoires

 

Laurence Legrand


cette histoire courte vous plait ? Je serais vraiment heureuse de lire votre commentaire ci-dessous :


Écrire commentaire

Commentaires: 0