· 

Défi d'écriture de l'Avent - Jour 22


J'ai décidé de participer au calendrier de l'avent de l'écriture avec Marie-Adrienne Carrara du blog 'à propos d'écriture'. C'est la deuxième année que je m'y attelle et l'année d'avant, je n'avais pas tenu jusqu'au bout...Cette année, je m'y engage ! et pour me motiver à tenir, je vous partagerai mes textes.


Vous pouvez lire ici le défi d'hier :  Défi de l'avent


Défi du jour 22 : si j'étais un élément

 

 

 

 

 

 

 

Image par 0fjd125gk87 de Pixabay

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais celle qui coule de la montagne, passe et rebondit entre les rochers, devient rivière claire et fraîche qui inonde les pâturages, permet aux herbes de croître et aux oiseaux de s’ébrouer, de se désaltérer, avant de rejoindre le fleuve large et puissant qui rejoint la mer et retrouve sa source, dans un cycle immuable.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais celle de tes larmes qui coule de tes yeux tristes, mouille et rebondit sur tes joues, devient goutte sur tes lèvres et montre à ta conscience les émotions qui te traversent.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je coulerais autant de fois que nécessaire pour que ta conscience libère les pensées à la source de ta tristesse.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je détruirais tout ce qui entrave ma liberté et mon chemin vers l’océan.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je détruirais tout ce qui entrave ta liberté et ton chemin vers Toi.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais celle qui vit en toi, je serais chaque molécule H2O présente dans tes cellules. Je serais celle qui te rend fluide, souple. Je serais celle qui te permet de suivre le flux de la Vie, cette vie qui coule en toi et autour de toi, qui fait battre ton coeur, te rend puissant et heureux.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais celle qui vit le rythme des marées, dans un va-et-vient incessant, éternel, vivant au même rythme que les battements de ton coeur, comme les mouvements de ta respiration.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais en harmonie avec la terre, le feu et l’air, pour que la Vie puisse manifester sa beauté à chaque instant.

 

𝗦𝗶 𝗷’𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘀 𝗹’𝗲𝗮𝘂, je serais la Rance

Parce que Lau…rence.

 

Laurence Legrand


cette histoire courte vous plait ? Je serais vraiment heureuse de lire votre commentaire ci-dessous :


Écrire commentaire

Commentaires: 0