· 

Défi d'écriture de l'Avent - Jour 24


J'ai décidé de participer au calendrier de l'avent de l'écriture avec Marie-Adrienne Carrara du blog 'à propos d'écriture'. C'est la deuxième année que je m'y attelle et l'année d'avant, je n'avais pas tenu jusqu'au bout...Cette année, je m'y engage ! et pour me motiver à tenir, je vous partagerai mes textes.


Vous pouvez lire ici le défi d'hier :  Défi de l'avent


𝗩𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗱𝗲́𝗳𝗶 𝗱𝘂 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗱𝗼𝗻𝗰 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝘀𝗶𝗺𝗽𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁

𝗮̀ 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗹𝗲 𝗽𝗼𝗶𝗻𝘁 𝘀𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘁𝘂𝗿𝗲.

𝗤𝘂𝗮𝗻𝗱 𝗼𝗻 𝗮 𝗮𝘂𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘁 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝗱𝘂𝗿𝗮𝗻𝘁 𝟮𝟯 𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀, 𝗰’𝗲𝘀𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗹’𝗼𝗻 𝗮 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗱𝗶𝗿𝗲… 𝗲𝘁 𝗮̀ 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝗿𝗲 !

 

 

 

 

 

Image par Gary Ross de Pixabay

Mes plus grandes victoires et prises de conscience pendant ces 23 jours d’écriture: 

 

- 23 jours d’écriture sans faute, je n'en ai raté aucun

- Avec des fautes quand même (plus le courage de relire quand j’envoie le texte à 23h45), je lâche prise

- Deux envois restés dans la boite à brouillons - mais enfin, il est toujours là le bouton « envoyer »

- Pas d’inspiration le matin en voyant le défi du jour

- Plein d’inspiration au moment du rendez-vous avec moi-même

- J’écris mieux le soir, quand la journée est terminée de tout ce que je m’étais dit de faire

- Même quand je n’ai pas d’idée, elles arrivent, c’est comme un feu qu’on allume, il faut parfois du temps pour que les flammes apparaissent

- Parfois, la flambée prend tout de suite

- J’aime les histoires sombres et tristes

- Avec cette note de lumière que nous apportent nos anges et le monde d’à côté

- Je me sens connectée

- J’ai amélioré mon vocabulaire (anadiplose, vous vous souvenez ?)

- J’ai essayé différentes façons d’écrire et j’ai aimé ça

- Je peux le faire !

- J’ai parcouru ça et là les textes des autres, avec comme mot d’ordre ‘ne te compare pas’

- J’ai découvert de belles histoires, de beaux styles, de belles personnes

- J’ai ri, j’ai été touchée, je me suis parfois ennuyée

- Je trouvais que j’y avais ma place aussi

- Au début je ne mettais pas mon nom, juste mon prénom,, puis je l’ai ajouté, puis j’ai aussi mentionné mon site internet

- J’ai partagé chaque jour sur mon profil FB et mon site internet, sans attente

- J’ai eu de beaux commentaires, peu mais je ne cherchais pas à en avoir plus

- Écrire c’est un bonheur, surtout quand il est partagé, sans jugement ni commentaire

- Je suis heureuse et fière de moi

 

Gratitude infinie pour Marie-Adrienne Carrara et ses encouragements en cours de route

 

Laurence Legrand


cette histoire courte vous plait ? Je serais vraiment heureuse de lire votre commentaire ci-dessous :


Écrire commentaire

Commentaires: 0