Je suis née à Bruxelles (Belgique), et je trouve - dès l’adolescence - dans l’écriture un moyen d’expression où je peux laisser libre cours à mon imagination et à ma sensibilité. 

 

A 18 ans, un choc émotionnel important mettra un arrêt à ma créativité. 

Cheveu Blanc évoque ce tournant dans ma vie, et dont l'écriture représente la note finale d'un long parcours de guérison.

 

 En effet, je continue à remplir des cahiers avec mes idées, mes réflexions et mes observations à propos de moi-même mais ce n’est qu’à l’aube de la cinquantaine que je me donne enfin l’autorisation de consacrer du temps à écrire et à me connecter à toutes les histoires qui me traversent pour les faire vivre sur papier et libérer les mémoires.


 Mon récit Cheveu Blanc est la première concrétisation de ce cheminement intérieur et de cet élan d’espoir que je souhaite transmettre.

 

Je partage ici mes histoires courtes et offrirai en primeur quelques ébauches d'écriture, tandis que je prépare mon deuxième ouvrage, une fiction basée sur des faits réels.

 

A la ville, j'ai été employée dans le secteur bancaire pendant 15 ans, ensuite indépendante dans le développement personnel, en tant que formatrice et thérapeute sous le nom de Blanche Colombe. Suite à mon second divorce, en 2017, je cesse mes activités de thérapeute et trouve un travail d'Office Manager où je met mes talents de gestionnaire au service de mes collègues et de mon entreprise. 

 

Ecrire et partager mes réflexions et observations, c'est pour moi comme un appel qui vient de l'intérieur, que j'ai longtemps bloqué et tu.

J'ai fait plusieurs tentatives et ouvert ce blog 'Blanche colombe' en 2006 pour l'abandonner, y revenir, l'abandonner de nouveau.

Mais encore et encore, j'y reviens car mes anges m'y invitent sans cesse, eux n'ont pas encore laissé tomber, et du coup, moi non plus.

 

Me revoici donc sous mon vrai nom en tant qu'auteure.

 

Cette fois-ci, j'ai cependant fait un pas très concret :

J'ai auto-publié en octobre 2021 mon premier livre "Cheveu Blanc" qui reçoit un écho positif auprès de mes premiers lecteurs.

Encouragée , je décide de consacrer mon temps libre à écrire, suivre une formation chez Marie-Adrienne Carrara, participer à des ateliers d'écriture, des défis d'écriture, et lire ! tout en préparant mon prochain roman. 

 

Suivez-moi sur Facebook, Instagram ou ce blog.


Mes sources d'inspiration

 

 

Promener mon chien tous les jours à 7h du matin, qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige.

 

Taïka me fait sortir chaque jour et grâce à elle, j'ai l'occasion de voir des ciels magnifiques et de me laisser inspirer pour la journée. 

 

Je "reçois" régulièrement, via mon intuition,  des infos à propos d'une scène ou d'un personnage, que j'enregistre sur mon dictaphone.

 

 

Regarder des films et des séries m'inspire également.

Je suis principalement visuelle et kinesthésique.

 

Ado, j'ai fait de la vidéo et du montage et ça m'aurait bien plu de poursuivre dans cette voie. La Vie en a décidé autrement mais je reste grande fan de films.

J'aime tous les genres où la psychologie humaine est présente, que ce soit des policiers, des thrillers, des romances un peu élaborées, sauf les films d'épouvante et ne me parlez pas des zombies.  

 

Black Mirror m'a profondément interpellée.

Photo by <a href="https://unsplash.com/@grakozy?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText">Greg Rakozy</a> on <a href="https://unsplash.com/s/photos/constellation?utm_source=unsplash&utm_medium=referral&utm_content=creditCopyText"
@grakozy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'astrologie et la numérologie karmique.

Je suis intimement persuadée que nous sommes reliés aux énergies de l'Univers.

Je suis adepte de la théorie de Jung et du principe de Synchronicité`. Pour décoder les messages de l'Univers, rien de tel que de développer le sens de l'observation, l'intuition et utiliser des outils comme l'astrologie et la numérologie.

 

Vous trouverez une infinité de ressources sur le net. Pour ma part, je suis abonnée à l'école de guérison karmique de Jannette - Karuna et à l'astrologue Christophe Guillaume